Cet été, profitez des grands espaces en Isère

Eté 2020 : Une belle performance pour l’Isère

Après l’arrêt brutal mi-mars de l’activité, la saison d’été constituait un enjeu majeur pour les professionnels du tourisme.

En Isère, la saison estivale pèse en effet pour 42% de l’activité annuelle, soit presqu’autant que l’hiver.

Fin août, les professionnels affichent leur soulagement : la fréquentation touristique a été très soutenue en juillet et août ; cela ne rattrape pas le retard cumulé depuis le mois de mars, mais permet toutefois aux professionnels de reprendre espoir.

LA MONTAGNE : GRANDE GAGNANTE DE L’ETE 2020

Se ressourcer, retrouver famille et amis, se recentrer sur l’essentiel, sortir, s’évader, éviter la foule, etc. Tels étaient les besoins clairement exprimés par les visiteurs en Isère. Mettant en avant ses grands espaces, sa nature, son air pur et son atout fraicheur… la destination Isère et notamment ses territoires de montagne avaient tous les atouts pour une belle saison estivale.

Après un redémarrage très timide au cours des mois de mai et juin, la fréquentation s’est accélérée progressivement en juillet. Le week-end prolongé du 14 juillet a connu un pic de fréquentation. Celle-ci s’est ensuite maintenue à un niveau supérieur à 2019 durant tout le cœur de saison. Sur la période de juillet à mi-août, 3 millions de nuitées touristiques françaises ont été enregistrées en hébergement marchand, chez famille, amis et dans les résidences secondaires, soit une hausse de +15% par rapport à 2019.

30% de ces clientèles viennent de la région Auvergne Rhône-Alpes (dont 14% du Rhône, 3% de la Drôme), mais aussi de plus loin : 5% des Bouches du Rhône, 5% de Paris, 3% des Hauts de Seine, 2% du Var, 2% de l’Hérault.

AOUT : UNE FREQUENTATION AU-DELA DES ATTENTES EN MONTAGNE

Durant ce mois, les réservations ont souvent été enregistrées en toute dernière minute. Alors que fin juillet, les sentiments étaient très partagés sur l’activité de ce mois, au final, 72% des professionnels de l’hébergement marchand jugent la fréquentation du mois d’août « bonne » à « très bonne ». En montagne, elle est même parfois qualifiée d’«exceptionnelle » et « inattendue » par les professionnels qui sont 80% à en être satisfaits (contre 63% en 2019).

UNE SAISON PAS COMME LES AUTRES

Au-delà des mesures et contraintes sanitaires, les professionnels ont dû s’adapter à une saison pour laquelle ils n’avaient aucune visibilité.

Les événements ou manifestations sportives de l’été, qui soutiennent habituellement l’activité touristique, ont été annulés ou reportés.

Cet été, en montagne, la durée des séjours s’est allongée, bénéficiant du report de certaines clientèles partant habituellement sur le littoral ou à l’étranger. Cette nouvelle clientèle, en quête de découverte, a fait le succès des activités de loisirs, remontées mécaniques et commerces dans les stations de montagne.

Enfin, cette saison restera marquée par la réservation en ultra dernière minute, eu égard à l’évolution sanitaire et aux possibilités de voyages à l’étranger.

La saison se prolonge grâce au passage du Tour de France en Isère pendant 3 jours les 14, 15 et 16 septembre (4 500 personnes pour l’organisation, sportifs, médias, caravane, etc.chiffre ASO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top