Les découvertes culturelles et artisanales des Alpes de Haute-Provence

Le territoire Provence Alpes, situé dans les Alpes de Haute Provence, est riche de ses patrimoines et plus encore des femmes et des hommes qui l’habitent. C’est avec eux qu’il devient un territoire porteur de sens, d’histoire et de partage.

Quand certains sont enracinés ici depuis de nombreuses années, d’autres sont tombés amoureux de ces terres plus récemment, mais tous sont désireux de vivre ici et surtout de partager la passion qui les anime et raconter ce territoire à travers son histoire, ses créations et son art…

À Digne-les-Bains et ses alentours, venez découvrir la maison de l’une des plus grandes exploratrices du 20ème siècle, Alexandra David-Néel, mais aussi la tradition santonnière ou les bijoux insolites fabriqués avec l’Étoile de Saint-Vincent, émerveillez-vous devant les œuvres d’art du Centre CAIRN et humez les senteurs 100% provençales des essences Nicolosi Créations…

À LA RENCONTRE D’ALEXANDRA DAVID NEEL

Écrivaine, voyageuse, exploratrice, féministe… Alexandra David Néel est une femme aux multiples facettes, inclassable et si inspirante. Première femme européenne à se rendre dans la cité interdite de Lhassa, au Tibet, elle rencontrera le Dalaï-lama au début du 20ème siècle. Dès lors, elle s’attachera à promouvoir le Bouddhisme en France.

Quoi de plus normal de dédier sa maison de Digne-les-Bains, aussi appelée Samten Dzong (« résidence de la réflexion » en tibétain) à son travail et à sa vie. Un véritable cocon, rénové il y a tout juste un an, qui sera l’incontournable de votre visite à Digne-les-Bains.

Création originale, la partie « musée » permet d’aller à la rencontre d’une Alexandra juvénile mais déjà déterminée dans les voies qu’elle se choisit.

Laissez-vous guider tout au long de la visite pour découvrir ses nombreux parcours géographiques mais également des aspects plus intimistes de sa vie afin d’en révéler la complexité, le modernisme, la radicalité et sa force.

Exposition temporaire « Déesses et femmes du bouddhisme tibétain »

Ainsi que le savent les lecteurs assidus d’Alexandra David-Neel, celle-ci eut à cœur, dès sa jeunesse, de promouvoir la condition féminine, et elle devint une féministe convaincue. Ses écrits sur le sujet, réunis en 2003 dans l’ouvrage Féministe et libertaire, font découvrir un aspect moins connu de sa personnalité exceptionnelle, si éprise d’indépendance et de liberté, loin des conventions alors encore bien pesantes.

Exposition visible jusqu’au 10/01/2021 dans l’espace musée.

Visite musée + jardin Yongden : 6 €

Suite à la crise sanitaire du COVID-19, les visites guidées de la villa sont pour l’instant annulées. Le musée ainsi que le jardin Yongden restent accessibles. Il faut compter environs 1h30 à 2h afin de découvrir l’intégralité des espaces d’exposition.

www.alexandra-david-neel.fr

L’ÉTOILE DE ST VINCENT

À Digne les Bains, l’Etoile de Saint-Vincent, créé pour la 1ère fois par le bijoutier dignois Antoine Colomb, est un bijou traditionnel.

Dites Pierre de Saint-Vincent, nom de la colline où on les ramassait, il s’agit de pièces d’orfèvrerie incluant de petits fossiles noirs en forme d’étoile.

Traditionnellement portée comme un talisman, l’étoile de Saint-Vincent était considérée comme une pierre protectrice contre l’envoûtement et les maléfices.

Après Antoine Colomb au XIXème siècle, plusieurs artisans bijoutiers ont fabriqué ces bijoux, jusqu’à la fin des années 1970.

Le bijoutier Norbert Mille perpétue cette tradition singulière en fabriquant ce petit bijou artisanal sous forme actualisée. Il est aujourd’hui le seul artisan joaillier à être autorisé à utiliser ces fossiles de pentacrines qui vivait dans les fonds marins de Digne les Bains il y 180 millions d’années

www.musee-gassendi.org/fr/accueil/boutique/bijoux/

LE MAÎTRE SANTONNIER PATRICK VOLPES

Depuis plus de trente ans, Patrick Volpes fait de sa passion son métier, donnant à ses rêves une réalité dans son atelier-boutique à Champtercier. Sa source d’inspiration est puisée dans les racines de sa région. Là où il est né, où il a grandi et où il vit toujours : la Provence.

Imprégné par ses coutumes et son art de vivre, Patrick Volpes transmet la culture authentique de la Provence à travers ses réalisations d’argile.

Ses santons sauront vous raconter une vie en Provence, simple, belle et intemporelle.

Une boule de terre modelée, et c’est une toute nouvelle histoire qui prendra forme sous ses doigts…

Horaires d’ouverture de l’atelier-boutique variables selon la saison et consultables sur répondeur :

04 92 31 43 28

Animations argile :

boutique.santons-volpes.com/animation-modelage-argile/

LE CAIRN

Le CAIRN, centre d’art, est né en 2000 à l’initiative du Musée Gassendi et en collaboration avec l’UNESCO Géoparc de Haute-Provence.

Si le mot cairn désigne ces empilements de pierres que les marcheurs trouvent sur les sentiers pour signaler la direction à prendre ou alerter de la présence d’un danger, il est aussi l’acronyme fondateur de : Centre d’Art Informel de Recherche sur la Nature.

Le CAIRN centre d’art est un espace d’expérimentation autour d’une problématique aujourd’hui au cœur des débats, des inquiétudes et des mobilisations : la nature.

Depuis 20 ans le CAIRN privilégie l’invitation d’artistes qui questionnent notre rapport à la nature et en proposent une approche renouvelée : Mark Dion, Delphine Gigoux-Martin, herman de vries, Andy Goldsworthy, Richard Nonas, Till Roeskens…

Le centre d’art se développe à petite et à grande échelle : une salle d’exposition temporaire, un parcours ponctué de sculptures au cœur du parc Saint-Benoît (Musée Promenade – Art & Science) et une collection d’œuvres pérennes sur le territoire de l’UNESCO Géoparc de Haute-Provence (plus de 200 000 hectares).

En ce moment : Exposition Artémis et Paul Armand Gette, 50 ans de conversations

Artiste inclassable, Paul Armand Gette se joue des étiquettes, brouillant les limites entre sciences naturelles, littérature, poésie, mythologie et histoire de l’art. Peinture, sculpture, photographie, texte, tous les médiums sont convoqués pour nous proposer une lecture singulière du monde qui nous entoure.

Exposition visible jusqu’au 2 novembre 2020 – Entrée gratuite

NICOLOSI CRÉATIONS

Nicolosi Créations est une entreprise familiale ancrée sur les valeurs de l’artisanat et de l’authenticité. Nicolosi Créations est le résultat d’une aventure olfactive, débutée en 2004 par Philip Nicolosi, passionné de parfum provençal. Installé au cœur du pays dignois, il crée ses senteurs, parfums d’ambiance et cosmétiques. Rejoint aujourd’hui par sa fille, Célia Nicolosi, l’aventure continue en famille.

Après l’ouverture de leur usine en 2009, la création de la boutique « Lavandières en Provence » en 2014, la famille ne s’arrête pas là et créé en 2015 le Musée de la Lavande à Digne-les-Bains.

Des années 1900 à nos jours, ce petit musée, relate l’histoire du travail de la lavande. Suivez au fil des scènes les récits de vie et témoignages des familles de travailleurs de la lavande du bassin dignois.

Des démonstrations de distillation de lavandin gratuite sont organisées en juillet et août

REFUGES D’ART

Refuge d’Art est une seule œuvre d’art à parcourir en une dizaine de jours de marche. Conçu par l’artiste britannique Andy Goldsworthy en partenariat avec le Musée Gassendi et la Réserve Naturelle Géologique de Haute-Provence, ce parcours unique en Europe traverse sur 150 km les paysages exceptionnels de l’UNESCO Géoparc de Haute-Provence et allie de façon singulière l’art contemporain, la randonnée et la valorisation du patrimoine naturel et culturel.

Le territoire de l’UNESCO Géoparc de Haute-Provence dispose désormais de la plus vaste collection au monde des oeuvres d’Andy Goldsworthy réunies dans un même espace, un espace public que chacun est invité à arpenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top