En Isère, un été pour se ressourcer

Vous êtes à la recherche de dépaysement ? De grand air ? De moments insolites et inoubliables ? Rendez-vous cet été en Isère au cœur de la nature pour vivre des vacances magiques dans des lieux aussi riches que variés et faire le plein d’expérience ! L’Isère, c’est 4 massifs, Belledonne, la Chartreuse, l’Oisans et le Vercors : une multitude de paysages à découvrir au travers d’expériences inoubliables et d’activités insolites.

DES SPOTS INCROYABLES POUR EN PRENDRE PLEIN LES YEUX

Vertige des Cimes à Lans-en-Vercors

Au sommet du belvédère, là où les Montagnes de Lans dominent l’agglomération grenobloise, la passerelle le Vertige des Cimes, facilement accessible en toutes saisons offre une vue panoramique sur tous les massifs environnants et sur Grenoble. La passerelle, d’une longueur de 2,10 m, est accrochée à une falaise surplombant 300 mètres de vide. Une installation wifi a été aménagée pour que les marcheurs puissent se prendre en photo et garder un souvenir original de cette vue à couper le souffle.

Balade sur les passerelles du lac de Monteynard

À moins d’une demi-heure de Grenoble, aux portes du Trièves, venez prendre un bain de nature, vous immerger dans un monde à part, plonger dans l’aventure entre ciel et eau…

Le lac de Monteynard est le paradis de la planche à voile et du kite surf mais pas seulement. Randonneurs, vététistes, véliplanchistes, pêcheurs, actifs, contemplatifs, petits et grands… À vous de jouer !

Les passerelles himalayennes du Monteynard constituent un site unique en Europe. D’une longueur respective de 220 et 180m, les passerelles du Drac et de l’Ebron surplombent le lac à une hauteur 45 à 85m selon le niveau de l’eau. Aussi vertigineuses que discrètes, elles ouvrent de magnifiques perspectives sur le lac et ses abords.

Voyage extraordinaire avec le funiculaire de Saint-Hilaire

Depuis 1924, ce funiculaire relie Montfort en gare basse, situé sur la commune de Lumbin, au pied du Plateau des Petites Roches et Saint Hilaire en gare haute.

Initialement construit pour l’acheminement du matériel nécessaire à la construction des établissements de cure du Plateau, il est aujourd’hui un moyen de locomotion idéal pour accéder au Parc Naturel Régional de Chartreuse et profiter d’une nature exceptionnelle !

Avec une pente record de 83%, ce funiculaire défie les lois de la gravité pour acheminer les nombreux visiteurs qui découvriront alors des vues exceptionnelles et imprenables sur la vallée du Grésivaudan tout au long des 1,4 km de voyage entre 260 mètres à 1 000 mètres d’altitude.

Petit plus 2020, la gare de départ du funiculaire a été totalement remodelé, et un nouveau système de réservation en ligne avec disponibilité en temps réel est mis en place afin de pouvoir gérer les affluences !

Le fort du Saint-Eynard au Sappey-en-Chartreuse

Planté au sommet d’une falaise calcaire dominant la large vallée glaciaire du Grésivaudan à 1358 m d’altitude, le fort fut construit entre 1872 et 1880, pour protéger Grenoble d’une éventuelle progression ennemie à travers la chartreuse.

Le fort fait corps avec le rocher et offre une vue panoramique grandiose sur Grenoble, le Vercors, Belledonne, les méandres de l’isère et le mont-blanc. au loin se dessine le mont-Aiguille, que l’on admirera depuis la terrasse où il est possible de prendre un verre ou un repas. Un conseil : venez le soir, la vue est vraiment extraordinaire !

L’accès au Saint-Eynard est possible à pied (randonnées depuis Grenoble ou le Sappey-en-Chartreuse), à vélo et en voiture, via une petite route qui arrive directement au Fort. Un sentier longeant les falaises permet de se rendre sur les différentes constructions du Fort.

DES ACTIVITÉS INSOLITES À TESTER

A la découverte de la spéléologie dans le Vercors

Sous vos pieds un monde caché, composé de plus de 3000 cavités. Le Vercors est un spot mythique, mondialement reconnu par les amateurs de la discipline.

Accompagné d’un guide, découvrez de magnifiques paysages souterrains dont vous apprécierez la fraicheur et la sérénité des lieux. Cette activité originale, à pratiquer jusqu’à mi-novembre (température constante de 14°C en moyenne) vous donne l’impression d’arrêter le temps, d’être en harmonie avec la nature et de repousser vos limites.

À découvrir : les grottes de Gournier avec son lac d’entrée et la plus « belle rivière souterraine des Alpes », Favot, Roche, Ture, Eymards, le Gouffre Berger, le réseau du Trou Qui Souffle aussi étonnant par son nom que ses concrétions…

Via Ferrata et escalade sur la cascade de la Fare à Vaujany !

La via ferrata est une des activités immanquables à Vaujany ! Evoluez sur les flancs du massif des Grandes Rousses sur le spot incroyable de la cascade de la Fare ! Deux tronçons sont possibles selon les niveaux pour faire le plein de sensations et profitez de panoramas à couper le souffle…

Dans un cadre exceptionnel le long de la cascade de la Fare, 12 voies d’escalade vous attendent. Récemment équipé, ce site permet aux grimpeurs de tous niveaux de profiter de voies techniques mais aussi familiales, du 2 au 6A.

Une journée en alpage à la rencontre des bergers

Le Plateau d’Emparis est un véritable paradis pour les randonneurs. C’est aussi un cadre de travail incroyable pour les bergers qui viennent ici chaque été, à 2000 mètres d’altitude. De mai à octobre, ce ne sont pas moins de 20 000 brebis, vaches et chèvres qui se délectent de cette fine pelouse qui ondule sur 2900 hectares et 300 mètres de dénivelé.

La Maison des Alpages de Besse-en-Oisans propose chaque semaine des sorties à la découverte des alpages. Guidée par un accompagnateur en montagne, la sortie sera l’occasion de partager un moment convivial avec ces hommes et ces femmes qui façonnent nos montagnes. Une immersion totale dans la vie des bergers. À ne pas manquer !

Marchez sur l’eau avec la waterline

On connait déjà la slackline, cette discipline qui consiste à défier son sens de l’équilibre en marchant sur un « fil » de 5 centimètres de largeur. La station de Chamrousse propose de tester une autre facette de la slackline : la waterline !

On tente toujours d’avancer en gardant son équilibre mais cette fois-ci, sur l’eau !

À tester au-dessus des deux plus beaux lacs de la station, pour des sensations de libertés incroyables.

Virée en VAE à la découverte du lac de Paladru

Perle émeraude sertie d’un écrin de verdure, le lac de Paladru offre de nombreuses possibilités de balades et de découverte d’un riche patrimoine. Le Vélo à assistance électrique, idéal pour faire de grandes randonnées sans se fatiguer, permet de profiter pleinement des paysages et de découvrir la montagne autrement. Le tour du lac de Paladru se fait sur un circuit de 25 km jalonné de richesses archéologiques, naturelles et patrimoniales.

En débutant par une voie verte sécurisée sur la rive est du lac, l’itinéraire se prolonge avec le chemin des Marais et un espace naturel sensible à découvrir, pour ensuite passer par une route de campagne qui offre un panorama incroyable sur le lac et son bleu turquoise rappelant un lagon… Après un passage par la chapelle des Trois Croix, lieu de prière des seigneurs de Paladru au XVIème siècle, le parcours se poursuit avec une vue sur les sommets alentours, la Chartreuse, le Vercors… L’itinéraire continue avec un passage dans la forêt, une escale au village du Pin pour siroter un jus frais et une visite de la Grange Dîmière. Cette ancienne dépendance de la Chartreuse de la Sylve Bénite accueille aujourd’hui de superbes expositions de sculptures céramiques contemporaines. Terminez la balade en beauté sur la plage des Dauphins en piquant une tête dans le lac !

Location de vélos, stages de découverte du VAE, et sorties encadrées sont proposées.

IDÉES PORTRAITS

Pascal Chatanay, moniteur de parapente et propriétaire de gîte en Chartreuse

Moniteur pendant 15 ans dans une école de parapente à Saint-Hilaire-du-Touvet, site de vol libre internationalement reconnu du massif de chartreuse, pascal a doublement pris son envol, il y a 3 ans. Il a d’abord ouvert son gîte le Nid de st hil, véritable cocon pour les amateurs de liberté, et créé sa société de vol en parapente avec l’envie de transmettre sa passion dans un environnement exceptionnel.

Anne-Sophie Cosson, gère la Ferme des délices à Revel Belledonne

Elle produit des glaces bio issues du lait de ses vaches et des fruits de son verger.
Dans un cadre paysagé montagneux du massif de Belledonne, à 25 km de Grenoble, la Ferme des Délices propose un large choix de glaces faites maison. Elles sont également distribuées dans une vingtaine de magasins de producteurs / épiceries fines et magasins bio dans la vallée du Grésivaudan.

Pour maîtriser la qualité de la matière première, Anne-Sophie cultive ses propres fruits et s’est entourée de 3 vaches laitières, Caresse, Câline et Mélodie, qui pâturent la bonne herbe de la ferme et donnent leur lait pour la fabrication de crème glacée. Elle produit ainsi 300 litres de crème glacée et sorbets par semaine.

Fille d’agriculteurs, elle a été bercée toute son enfance dans l’ambiance de la ferme. Anne-Sophie s’est installée en 2008 dans ce projet de redonner vie à une ferme qui n’était plus exploitée depuis de nombreuses années.

Christophe Berthier, maître verrier

Fondé en 1860, aujourd’hui dirigé par Christophe Berthier, l’atelier Berthier Bessac, un des plus anciens ateliers de vitrail de France, œuvre dans la création, la restauration et la conservation de vitraux. Cela fait plus de vingt ans que Christophe Berthier travaille dans cet atelier, un endroit hors du temps. Avec ses trois assistants, c’est ici qu’il crée ou restaure les vitraux. A partir des dessins de Joost Swarte, célèbre dessinateur de BD néerlandais, il a réalisé les vitraux du couvent Ste Cécile à Grenoble, siège des Editions Glénat.

Une de ses plus belles réalisations est le projet « Création » : la rénovation des vitraux de La basilique du Sacré Cœur de Grenoble, le plus grand chantier de vitraux en France : vingt-quatre vitraux religieux, chacun d’une hauteur de plus de 6 mètres et large de 2 mètres dessinés par le peintre d’art sacré Arcabas.

Yves Saint-Pierre, artisan boulanger à Besse-en-Oisans

Yves Saint-Pierre, artisan boulanger, propose un pain « La Tourte de Besse » pétri à la main suivant une méthode ancestrale. Il est l’un des derniers Bessats à perpétuer la tradition et l’un des rares boulangers à travailler sans mécanisation.

Les pains sont élaborés exclusivement au levain et cuits au feu de bois en foyer direct. Ce travail leur confère un moelleux exceptionnel dans une croûte au goût de pain d’épices, même après plusieurs semaines de conservation au frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top